Book de Tomlestienne

" Le travail de Tom, s’il fallait le résumer en peu de mots, tient tout à la fois du foutraque, du jaillissement et de l’épure. Autant de termes contraires qui paraissent s’annihiler les uns au contact des autres. Cependant ils témoignent bien de cette volonté quasi viscérale qu’a Thomas de dire son dégoût d’un art clinquant (cf. les Hirst, Murakami et consorts…) et d’une création contemporaine camouflant son inanité sous les oripeaux du Concept.
Jaillissement_ Ou comment s’affirme au sein du travail de Tom la primauté du geste. En effet, notamment sur ses krafts, c’est à grands traits qu’il procède, saturant l’espace. .. La gestuelle se veut fulgurance, recherche d’une non-maîtrise, d’une perte de soi, d’un étourdissement. On peut y voir l’influence d’un Artaud ou encore de cette myriade de voix à peine audibles que l’on arraisonne si souvent au concept d’« art brut ». On peut y voir encore la perméabilité de Tom aux sons, à une certaine musique, celle que les Doors concevaient comme autant de passerelles vers d’autres Portes. _ Foutraque _ d’accord, mais si en apparence c’est le cas, c’est uniquement dans le but que nous nous engluions toujours plus dans cette gangue chaotique de formes, de signes dont il sature ses peintures et ses sculptures. Gangue signifiante au vu de laquelle on peut avancer que ses créations ont des visées avant tout narratives sans qu’elles soient jamais platement figuratives ou univoques. Une espèce de concentré déjanté de BD, de Combas et d’Alechinsky. Pourtant il ne faut pas y voir là le dernier avatar de la figuration libre. _ Epure_ Si sa création se veut en effet fulgurance / non-maîtrise cela ne passe cependant ni par une débauche d’effets, ni par une débauche de moyens. Marqueurs, krafts pour ses dessins ; matériaux de récupération, argiles pour ses sculptures. Rien de plus ; dès lors nul moyen pour Tom de s’esquiver, le refus de mettre en scène son art le contraignant à s’exposer. Cette gangue de formes, cet entrelacs de signes dont il recouvre ses pièces n’étant rien moins que la cartographie de ses doutes, de ses errances, de ses excès ainsi que des nôtres. Cartographie sauvage, toute hérissée de pics."

Alexis Hajdukiewicz

Contact ArtBook.Me © ArtBook.Me 2010 - 2018 - v 1.3
Mentions légales - Charte d'utilisation de ArtBook.Me - Déclaration CNIL n° 1561151